Énergies Renouvelables

L’énergie renouvelable : utopie, perspective raisonnable ou nécessité ?

Le Carrefour Laïque des Vans, en partenariat avec l’Arche des Métiers et dans le cadre de la Fête de la Science, a organisé le 14 octobre à Chambonas,  une conférence-débat avec Michel Parmentier, Professeur émérite de l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries alimentaires de Nancy.

 

Le développement des Sociétés industrielles s’est réalisé au cours des deux siècles passés grâce à la maitrise de l’énergie : le passage du travail humain, assisté du travail animal, au travail mécanique sous ses différentes formes (machine à vapeur, moteurs thermiques et électriques)a permis un formidable essor de la production de richesses et de mobilité.

Toutes ces étapes correspondent à des sauts en terme de puissance disponible autant qu’en source d’énergie primaire utilisable, car le moteur, quel qu’il soit, n’est jamais qu’un système physique plus ou moins complexe destiné à transformer une forme d’énergie stockée ou disponible en travail utilisable, aussi bien pour faire tourner une machine que pour se déplacer ou fabriquer de l’électricité, forme aboutie de l’énergie universellement utilisable, transportable, mais malheureusement … non stockable.

Historiquement, les sources d’énergie mobilisées par l’Homme ont été successivement le bois, l’eau et le vent, puis le charbon (tout le XIXème siècle et encore largement actuellement), puis les hydrocarbures (tout le XXème siècle) et l’uranium (depuis 40 ans). Au cours de ce cheminement vers toujours plus de puissance et plus de mobilité, l’homme a progressivement abandonné les énergies renouvelables traditionnelles, pour développer l’usage des sources d’énergie fossiles, dont la densité énergétique était seule compatible avec les besoins croissants en quantité comme en puissance. La question qui se pose à nous aujourd’hui est la suivante : l’homme du XXIème siècle reviendra-t-il aux énergies renouvelables ? Doit-il le faire ? Peut-il le faire ? Quelles sont les nouvelles données de ce problème crucial pour l’avenir de l’humanité sur la planète ? Telles sont les grandes questions qui ont été débattues au cours de cette présentation et de la discussion qui en a suivi.

Michel Parmentier

Pour aller plus loin, suivez le lien:

"négaWatt en 3 mots": sobriété, efficacité, renouvelables !


On appelle énergies renouvelables, les énergies issues de sources non fossiles renouvelables : énergies éolienne, solaire, géothermique, marémotrice, hydroélectrique, bois énergie, bioénergies... Elles servent à produire de la chaleur, de l’électricité ou des carburants.
Ces énergies sont théoriquement inépuisables puisque renouvelables. Toutefois, elles présentent des potentiels variables selon la localisation géographique, les facteurs climatiques,... Elles n’ont que peu d’impacts négatifs sur l’environnement. En particulier, leur exploitation ne donne pas lieu à des émissions de gaz à effet de serre. Elles sont donc l’un des facteurs de lutte contre le changement climatique.

Les applications dans l’habitat :

• Le Bois Énergie :
- Poêles et chaudières à bois bûches
- Les poêles à granulés de bois
- Les inserts et les foyers fermés de nos cheminées

• Le solaire Thermique :
- Capteurs solaire pour la production d’eau chaude sanitaire
- Capteurs solaire pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire

• Les panneaux photovoltaïque pour la production d’électricité solaire
- soit en sites isolés,
- soit raccordée au réseau électrique (stockage et distribution).

• L'Électricité Éolienne de proximité : Les fabricants d'aérogénérateurs proposent des éoliennes de petites et de moyennes puissances (de 5 à 250 kW) prévues pour être raccordées au réseau de distribution.

Les aides financières à l’investissement :

Le crédit d’impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique.
Chaque contribuable bénéficie du crédit d’impôt, qu’il soit imposable ou non.
Le crédit d’impôt sur le revenu s’applique à l’habitation principale. Il concerne l’acquisition d’équipements mais n’inclut pas les travaux d’installation.
Tous les travaux visant les économies d’énergie (chaudières basse température, isolation thermique, pompes à chaleur, équipements utilisant des énergies renouvelables….) peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt avec un taux variable de 15 à 50% suivant le cas.

Les aides régionales : Le crédit d’impôt est complété par des subventions de la plupart des conseils régionaux et des départements.

La Région Rhône Alpes propose le "Chèque énergie":

Renseignements au 0969 322 169 (appel non surtaxé) ou sur le site de la Région Rhône Alpes.

 

 

A qui s’adresser pour des informations supplémentaires :

Par téléphone au N° Vert : 08 00 31 03 11
Sur le site Internet de l’ADEME: http://www.ademe.fr/
Dans les espaces INFO-ENERGIE: pour l’Ardèche, Polénergie - 39 rue Jean Mermoz 07200 Aubenas - Tel. : 04 75 35 87 34 - http://polenergie.net/
Pour des infos pratiques et exemples: http://www.outilssolaires.com/
Pour le Photovoltaïque: L’association HESPUL - http://www.hespul.org

À la une

  • Actualités municipales +

    Les Voeux à Chambonas 2015 le 10 janvier 2015, Madame le maire Bérengère Bastide et le conseil municipal invitaient les Lire la suite
  • Gaz de Schiste +

    Chambonas présent à Barjac le 28 février 2016: Appel à la Manifestation contre l'exploitation du Gaz de Schiste le Dimanche Lire la suite
  • 1

Infos environnement

  • Prévention incendie +

    Incendies sur Chambonas le 7 août 2015 : Un incendie a débuté vendredi 7 août vers 16h45 dans la commune. Au Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Météo

67°
19°
°F°C
Scattered Thunderstorms
Humidity: 88%
0 mph
Thu
Scattered Thunderstorms
64 | 83
17 | 28
Fri
Partly Cloudy
61 | 85
16 | 29